Liaison BCD - CDI - BM

Le réseau des lecteurs
dimanche 14 mars 2004
par  Réseau Eppée
popularité : 3%

La démarche de la ville et de la circonscription d’Epinay
Par Marcel MASCIO - IEN,
Aline HEBERT MATRAY - Responsable livre de la ville
M CATANESE - Responsable de la Bibliothèque.

Un projet global de développement de la lecture, de la crèche au 3ème âge, dans le cadre du contrat ville-lecture

Epinay est en contrat ville lecture. Une politique volontariste a été engagée, qui s’est appuyée sur l’animation d’un réseau existant, et un budget d’animation. Un projet de développement global a été élaboré, de la crèche à la maison de retraite. Dans cette perspective s’est constitué le comité de pilotage BCD CDI BM, l’an dernier : il s’est agi de généraliser les offres qui s’adressaient de manière ciblée aux enseignants, et de mettre en cohérence les actions.

Les outils pour mettre en place une politique partenariale globale d’accès au livre
par A HEBERT MATRAY

La bibliothèque a constaté l’avancée de l’Education Nationale en ce qui concerne la littérature. Si l’éducation et l’apprentissage relèvent de l’action de l’école, en matière d’accès à la culture l’école ne peut agir seule ; le partenariat avec la bibliothèque municipale et la présence d’artistes auprès des jeunes, a favorisé la prise de conscience collective que la lecture participe à la construction de soi (Cf. ouvrage de Mme PETIT), et que dès la maternelle, il convient de faciliter l’entrée dans la littérature.

Le rôle de l’action culturelle contre l’exclusion et la ségrégation (ACCES)
Cet organisme animé par Marie BONAFE a joué un rôle fédérateur en ce qui concerne les enfants de zéro à trois ans. Les animatrices d’ACCES interviennent auprès des enfants de maternelle et auprès des enseignants de ces classes. Il s’agit de familiariser les moins de 3 ans avec le livre, et de faciliter l’entrée dans la littérature.
Un questionnaire en direction de tous les élèves de la maternelle au collège
Les questions posées dans le questionnaire étaient volontairement ouvertes pour ne pas induire les réponses. Les réponses ont été traitées par l’INRP. L’analyse de ces réponses a permis de faire évoluer les représentations des adultes : à la question « aimes-tu lire ? » 96% d’élèves du primaire ont répondu de manière positive, 93% pour le collège.

Comment faire rayonner ? par M. MASCIO

- Accès à la littérature pour les élèves de maternelle
Des interventions régulières dans 6 écoles maternelles ont été organisées avec ACCES, en associant les parents, les médiatrices du livre, pendant 5 ans.(avec le souci d’une année sur l’autre de ne pas s’adresser aux mêmes enseignants et d’organiser un transfert d’une école à l’autre, sur la base de l’animation pédagogique). Qui plus est, un séminaire d’ACCES a été organisé dans trois nouvelles écoles.

- La stratégie de l’Education nationale pour mettre en place une politique globale
Sur quels dispositifs s’appuyer pour « faire rayonner », et pérenniser les démarches au-delà d’actions ponctuelles ?

- Mise en place de classes à PAC littérature .
- Mise en place d’actions communes autour de la lecture dans le cadre du REP (rallyes lecture dans un collège, défis lecture...)
- Organisation de formations communes associant les 1er et 2nd degré en REP + un 4ème collège non REP qui a été associé à la dynamique.
- Le rôle de la bibliothèque municipale : la bibliothèque met en place des « actions hors les murs » (les locaux de la BM sont trop exigüs), avec mise en place de conventions avec les écoles et le collège. Organisation de lecture à haute voix avec les documentalistes (finalisation de lecture d’élèves en direction de la maison de retraite)
- Mise en oeuvre et réalisations : Rencontres avec des écrivains et illustrateurs Ateliers d’écriture Edition de livres Réalisation d’un CD ROM (écriture inter active multi media) Mise en place de comités de lecture (faciliter la découverte et l’appropriation d’une partie des livres de la liste)