Rentrée culture

lundi 30 août 2004
par  Alain Izzet
popularité : 3%

C’est le moment tant attendu de la rentrée...

Vos vacances ont été agréables, j’espère ! Car ce n’est pas la mer à boire, de se dorer la pilule ! J’en connais qui n’ont pourtant fait que donner des coups d’épée dans l’eau alors qu’ils étaient partis à bride abattue.

Personnellement dès les vacances commencées je n’ai fait ni une ni deux, je suis parti tambour battant, en courant comme un dératé, ventre à terre en direction de la campagne. Je suis arrivé dans une ferme où j’ai attendu que les poules aient des dents de midi à quatorze heures. Le spectacle n’a pas fait long feu... Il faisait sombre et j’ai vu mes trente six chandelles brûler par les deux bouts, alors que je pensais faire des économies de bouts de chandelles !

Je me suis ensuite essayé aux dures tâches de la ferme (il y avait du pain sur la planche !) : j’ai pris d’abord le taureau par les cornes puis ai mis la charrue avant les boeufs et l’ai poussée à hue et à dia jusqu’au pied du mur de la bâtisse.

L’heure du repas venue, j’avais l’estomac dans les talons et j’ai failli tomber dans les pommes. D’autant que j’étais trempé comme une soupe. J’ai donc avalé des couleuvres tellement j’avais les yeux plus gros que le ventre. Mes hôtes avaient pourtant mis les petits plats dans les grands, mais ils n’étaient pas dans leurs assiettes et ont mis leurs mains au feu pour me jeter de la poudre aux yeux. Ebloui, j’ai mis les pieds dans le plat avant de manger ma soupe à la grimace. J’ai mis ensuite de l’eau dans mon vin, puis ai tiré de derrière les fagots une motte de beurre que j’ai coupée au fil et en ai mis dans les épinards pour accompagner le coq en pâte. Comme il faisait un froid de canard, j’ai dû admirer mes hôtes qui étaient tout feu tout flamme et se sentaient bien... Pour ma part, je me suis assis sur des charbons ardents pour me réchauffer... Mais il a fallu ensuite chercher de l’eau au moulin !

Le repas s’est terminé en queue de poisson et en fruits exotiques, ressemblant à des poires coupées en deux, mi-figues mi-raisin.

Ravi de l’accueil de mes amis agriculteurs, je me suis dit : « voilà bien les fondements de la culture commune ! »

Bonne rentrée à toutes et à tous !


Commentaires  forum ferme

Logo de Jean-Claude ROLLAND
> Rentrée culture
lundi 30 août 2004 à 23h19 - par  Jean-Claude ROLLAND

Amusant... Voir les travaux d’élèves sur Ecole Martigny en Suisse