Plus de subventions pour le livre ?

lundi 20 septembre 2004
par  Alain Izzet
popularité : 3%

"Il paraît incroyable que ce ministère, qui affiche sa volonté de lutter contre l’illettrisme et rend prioritaire l’apprentissage de la lecture, décide de ne plus subventionner le salon."

C’est ainsi que commente, ce lundi matin dans Libération, Sylvie Vassalo, la Directrice du Salon du livre de Jeunesse de Montreuil, la décision du ministère de l’Éducation nationale de ne plus subventionner cette manifestation pourtant très populaire. Imaginez : près de 1.500 classes, soit 30.000 élèves qui viennent avec leurs enseignants chaque année !

"On vient de nous annoncer que cette subvention, entre 50.000 et 60.000 euros par an, nous était supprimée pour des raisons de gel budgétaire. Elle ne nous avait déjà pas été versée en 2002 et en 2003. Et ne nous sera donc pas donnée. Cette décision ampute le budget de l’association organisatrice de 170.000 euros."

Depuis 2002... ? Tiens !

"L’association [organisatrice du Salon], qui a tenu son conseil d’administration vendredi, appelle également enseignants, parents, élus, éditeurs, auteurs, libraires, bibliothécaires à écrire au ministère de l’Education nationale pour expliquer pourquoi ils tiennent à ce salon et l’amener à reconsidérer sa position."

Site du Salon de Montreuil