Grammaire en une page : un outil pour l’élève

jeudi 28 septembre 2006
par  ...
popularité : 2%

Quelques observations concernant l’écriture, des "règles" de grammaire et d’orthographe ... pour aider les élèves lors de leurs productions d’écrits ... Un outil proposé et utilisé en CP et CE1 par Monique Quertier (Icem 93) d’après F. Oury

le pluriel :
- un nom ou un adjectif : « s » ou « x » en lettre finale
- un verbe : « nt »
un verbe : on cherche le sujet
- je : jamais « t »
- tu : toujours « s » ou « x »
- il, elle, on ou un nom au singulier : jamais « s »
- nous : souvent « ons »
- vous : souvent « ez »
un adjectif :
- on cherche le nom qui "commande"
- une fleur bleue ; des fleurs bleues
lettre finale
- pour trouver la dernière lettre, on pense au féminin
- gros(se) ; blanc(he) ; petit(e) ; fait(e) ; fini(e)
« é » ou « er »
- on peut remplacer par prendre : « er »
- on peut remplacer par pris : « é »
« é », « ée », « és », « ées »
- J’ai attrapé ...(on ne sait pas quoi quand on écrit, alors on écrit « é ») une souris
- Je l’ai relâchée (on sait quoi alors on écrit « ée »)
le verbe
- on ne voit pas le verbe : on met à l’imparfait ou on change le temps de la phrase.
- est (était) ≠ et
- a (avait) ≠ à
- sont (étaient) ≠ son
- ont (avaient) ≠ on
et encore ...
- ses (les siens) ≠ ces (ceux-là ) ≠ c’est (c’était)
- ce (souvent devant un nom) ≠ il se voit (lui)
- ce sera
et aussi
- le coussin ; mon cousin ; un poisson ; du poison
- devant « b » ou « p », on remplace le n par un m : compte, ombre

Commentaires  forum ferme

Logo de Philippe Rocher
> Grammaire en une page : un outil pour l’élève
jeudi 28 septembre 2006 à 22h08 - par  Philippe Rocher

A ne pas imprimer, ni afficher, ni distribuer tel que dans les classes !!!
Des outils de ce genre ne me paraissent utiles et réellement utilisables que lorsqu’ils sont construits par les élèves au fur et à mesure de leurs observations et de leurs découvertes. Par ailleurs, celui-ci ne me semble justement pas être ce que l’on fait de mieux et la question a été bien étudiée depuis Oury, qui par ailleurs travaillait dans des classes spécialisées. Par exemple pour le verbe, comment trouver le sujet...en particulier quand celui-ci n’est pas pronominal ? Toutes les phrases à la troisième personne ne commencent pas par IL ou ELLE. Le problème de l’accord du verbe n’est donc pas résolue avec ce type de fiche qui présuppose que l’élève sache repérer un sujet et lui associer la "personne" adéquate pour la conjugaison. Or, cela ne va pas de soi.
A manier avec précautions donc...
Sur cette question des outils pour l’orthographe et la conjugaison, consulter le document d’application sur l’ORL, non publié mais disponible sur internet.

Logo de Philippe Rocher
jeudi 28 septembre 2006 à 23h33 - par  Jean-Claude ROLLAND

Pour la version non définitive du doc ORL, lire ici : Docs d’accompagnement des programmes
Pour aller dans le sens de Phil, bien évidemment, ces outils, règles que l’on soumet à l’épreuve de la pratique de l’écrit, sont construits par et avec les élèves. C’est en cela que ce document prend son intérêt, ce ne sont pas des règles de grammaire au sens strict mais bien des observations et des "règles éphémères" que les élèves peuvent se construire et tester au cours de l’écriture de textes.