Le point publie les données du Logiciel Signa

 octobre 2006
par  Jean-Claude ROLLAND
popularité : 5%

Suite à une bataille juridique, Le magazine LePoint obtenait du Ministère de l’Education les données du logiciel Signa :

« La saisie, (dans le logiciel Signa) qui se fait incident par incident, est de la responsabilité, dans le second degré, des chefs d’établissement ou des conseillers d’éducation, qui reçoivent les plaintes des professeurs, des autres personnels de l’établissement, des élèves voire des parents d’élèves. Chaque incident survenant dans l’établissement ou à ses abords est décrit de manière très codifiée. »

- Collège, moyenne nationale : 14,8 évènements graves
- Lycée professionnel, moyenne nationale : 15 évènements graves
- Lycée, moyenne nationale : 10 évènements graves

Les données recueillis pour Epinay-sur-Seine :

4 collèges sur la ville d’Epinay-sur-Seine : Roger-Martin-du-Gard, Robespierre, Jean Vigo sont des collèges en ZEP. 2 lycées : Feyder et le lycée professionnel Louise Michel.

Détails des évènements gravesRMGROB.GALOISVIGOLycée FEYDERLycée L. Michel
Dommages au matériel de sécurité : 1
Dommages aux véhicules : 1
Fausses alarmes (incendie, bombe) : 1
Insultes ou menaces graves : 2 3 2 1
Intrusion de personnes étrangères à l’école ou l’EPLE : 1
Jet de pierres ou autres projectiles : 1 1
Racket ou tentative, extorsion de fonds : 1
Violences physiques sans arme : 2 1 1
Violences physiques avec arme ou arme par destination : 1 1
Autres faits graves : 1
Total évènements : 3 8 2 6 3 0

« En Seine-Saint-Denis, comme a pu le vérifier Le Point, 23 % des établissements scolaires ne remplissent pas Signa, contre 6 % au niveau national. »

On regrettera évidemment que ce type d’informations servent à faire un numéro spécial très vendeur alors que les actions au quotidien des acteurs des ZEP au service de la réussite des élèves ne sont jamais traitées. Moins vendeur sûrement.