Instruction civique et morale

vendredi 14 mars 2008
par  Réseau Eppée
popularité : 4%

Reçu par liste de diffusion, un exemple de fiche de préparation en prévision des futures leçons pour la rentrée 2008
Si l’auteur inconnu de ce texte se lit ici, qu’il n’hésite pas à contacter les administrateurs du site.

 

INSTRUCTION MORALE et CIVIQUE [1]
 
(Exemple de fiche de préparation)
 
 
Chapitre du programme concerné  : La politesse.
 
Intitulé de la séquence : Comment répondre à une provocation.
 
Séance n° 1 : Econduire un importun de manière civile.
 
 
Contexte pédagogique :
 
Objectif : S’approprier un langage et un vocabulaire adaptés ; à un contexte, une situation et une personne donnés.
 
Compétence du socle commun [2] visée : être capable de s’exprimer dans un registre présidentiel.
 
 
Point de départ :
 
Proposer aux élèves d’imaginer la situation suivante :
"Lors d’une visite au salon de l’agriculture, un professeur prend un élève par le bras pour l’inviter à suivre le reste de la classe au lieu de lancer des invectives et des quolibets à un visiteur de petite taille, en visite officielle et occupé à comparer les louches et les cuillères qu’on lui tend. "Me touche pas tu me salis" lance l’élève en colère. "Alors casse-toi pauvre connard" rétorque gentiment le maître.
 
 
Déroulement de la séance :
 
1) Diviser la classe en deux groupes. L’un travaillera sur "Me touche pas tu me salis", l’autre sur "Alors casse-toi pauvre connard".
Consigne : dans la phrase qui vous est attribuée, relever à l’aide du tableau suivant les mots et expressions relevant des différents niveaux et registres de langage.
 
Langage présidentiel
Langage soutenu
Langage courant
Langage populaire
 
 
 
 
 
 
2) Inviter les élèves à proposer à l’oral leur classement. Ne pas manquer de faire remarquer que l’essentiel de la phrase n°1 se situe dans le niveau courant, voire populaire (comme l’indique la négation tronquée du "ne" dans "Me touche pas"), alors que l’essentiel de la phrase n°2 se situe résolument dans le niveau de langage présidentiel.
 
3) Les élèves seront ensuite invités à réfléchir sur deux expressions :
 
a. "Casse-toi". Il est intéressant de commencer par une recherche de synonymes dans le même registre : "Barre-toi", "Dégage", "Trisse", "Ripe ton cul"… Ce qui amène à faire constater par les élèves la richesse du registre présidentiel.
Il est tout à fait possible que, par esprit de provocation, un élève propose "Va t’en" ou pire encore, "Voudriez vous s’il vous plait cesser de m’importuner". On fera remarquer (en stigmatisant l’insolence, au passage) que l’expression "Va t’en" est beaucoup trop dure dans la bouche et donc très irrespectueuse. On entend presque "Satan !"
Quant à "Voudriez vous s’il vous plait cesser de m’importuner", on invitera les élèves à en mesurer le côté ampoulé et chichiteux qui traduit suffisamment le mépris d’une personne à l’encontre de son interlocuteur pour en conclure que ce genre de propos est à classer dans la catégorie "à éviter absolument en toutes circonstances".
 
b. "Pauvre connard". Il n’est pas utile de s’appesantir sur le vocable connard qui a déjà fait l’objet d’une étude approfondie, lorsque nous avons évoqué, en classe, la triste affaire de cet enseignant fou et indigne de sa profession, qui s’est laissé aller à une violence physique inouïe et inqualifiable, lorsque l’un de ses élèves l’a aimablement affublé de ce qualificatif.
On se contentera de rappeler que "connard" est un diminutif sympathique et doux du mot "con" qui vient du bas français "connil" lui-même dérivé du latin "coniglius" et signifiant "lapin". On voit par là toute la gentillesse et la douceur qu’il y a à qualifier son prochain de con, ou encore mieux de connard.
Avec les plus petits, il ne sera pas utile d’évoquer la triste utilisation déviée et déviante du mot "con", dans une connotation bassement sexuelle et qui plus est dégradante pour les lapins (Ce point sera d’ailleurs revu lors d’une séquence sur le respect du monde animal au cours de laquelle vous inviterez Brigitte Bardot à expliquer comment toute sa vie a tourné autour de ce mot, de ses débuts à l’écran à son amour des lapins aujourd’hui, en passant par sa période fourrure.)
 
Par contre, il convient de s’attarder sur le qualificatif "pauvre" précédant le mot "connard". D’abord pour faire remarquer que le terme qualificatif n’est ici pas approprié, puisque nous nous situons de manière intrinsèque dans le domaine de l’injure et de l’insulte.
Traiter quelqu’un de "pauvre" est d’une rare violence. Les pauvres sont en effet la lie de nos sociétés ultralibérales. Le pauvre est un être sans ambition, le contraire d’un battant. Bref c’est un looser et il est lui-même une injure à notre foi dans le capitalisme.
Autant traiter quelqu’un de "bon à rien", de "fainéant" ou encore de "parasite" !
En conséquence, il est primordial de faire remarquer aux élèves que, même si l’on peut comprendre qu’un mot puisse parfois nous échapper, sous le coup d’une juste colère par exemple, il convient de bannir le mot pauvre de notre vocabulaire comme on bannit le pauvre lui-même.
 
 
En conclusion, les élèves devront être amenés à dire que, dans la situation étudiée, il aurait mieux valu que le professeur s’en tienne à "Casse-toi connard" qui comme la séance l’aura bien mis en évidence reste dans un registre amical, sympathique, affectueux et respectueux. Au passage on aura donné par la même occasion une leçon d’humilité aux élèves en démontrant qu’un professeur n’est pas infaillible.
En résumé : "Casse-toi connard" est tout à fait du registre présidentiel et est sans aucun doute la meilleure façon d’éconduire poliment un importun.
Toutefois, il conviendra de faire remarquer aux élèves qu’il faut absolument s’abstenir de lancer "Casse-toi pauvre connard" au beau milieu du salon nautique et de la navigation de plaisance eu égard à l’étymologie du mot "connard". Le lapin étant banni du pont de tous les bateaux comme le pauvre de celui des yachts !
 
 
Prolongements possibles :
 
- En français : il semble indispensable d’étudier quelques formes emphatiques pouvant de manière intéressante enrichir et renforcer l’expression, comme :
"Casse-toi tu pues, connard dégénéré  !"
- En histoire : il serait utile d’étudier l’évolution positive du registre de langage présidentiel qui nous a fait passer en quelques décennies (à savoir de Charles De Gaulle à Nicolas Sarkozy) de veaux à lapins.
- En économie, on traitera le paradoxe suivant :
Comment envisager un bannissement rationnel et efficace des pauvres alors même que l’on en produit des quantités de plus en plus importantes ?
- En maths/sciences : Etudier les implications mathématiques et physiques d’une expression comme : "Y’a pas à tortiller du cul pour chier droit". Expression dans le droit fil de notre leçon de morale du jour et qui signifie que l’on a tout à gagner à être franc et direct.
- En anglais : proposer aux élèves de traduire "casse-toi connard". Cela donnera quelque chose comme : " Get the fuck out of my way you bastard ". Ce sera l’occasion de vérifier si la traduction permet de passer de la forme Présidentielle à la forme Royale, ce qui serait une bonne nouvelle tant pour Elisabeth que pour Ségolène.
 
 
Prochaine séance :
 
Le thème n’en est pas encore défini, il suffit à l’enseignant consciencieux, pour sa leçon quotidienne, de lire les journaux ou d’écouter la voix de son maître à la radio ou à la télé.


[1] Pour construire ses leçons, le maître pourra se référer avec profit aux excellents écrits de Saint Nicolas d’Arcos, qui est à Saint François d’Assise ce que le faux con est aux petits oiseaux.
[2] Ne pas confondre socle commun et piédestal ordinaire.

Ayant reçu ce texte par liste de diffusion, et malgré des recherches multiples, je ne connais pas l’auteur de ce travail ... dommage.
Si l’auteur se lit ici, qu’il n’hésite pas à contacter les administrateurs du site.



Commentaires  forum ferme

> Instruction civique et morale
mardi 18 mars 2008 à 09h59

Merci, ça fait du bien de lire des textes comme ça, c’est une bouffée d’air frais.
Laurent (Gironde)

> Instruction civique et morale
lundi 17 mars 2008 à 11h51

Tout bonnement hilarant, et un peu d’humour ne fait jamais de mal !!! Surtout en ces temps toublés !
Bonne continuation
Marie (Morsang sur orge)

> Instruction civique et morale
samedi 15 mars 2008 à 19h34

"Le petit homme" est le Président de la République largement élu par le peuple.

Avant de réfléchir à une fiche de préparation (au passage, bourrée de fautes d’orthographe ! ! ), vous pourriez apprendre la politesse et le respect dû aux représentants du peuple ....

lundi 14 avril 2008 à 17h55

pour les fous d’orthographe :que l’on me pardonne mais je ne suis pas un fou de la frappe machine
pour les fous du détail :vous avez raison il n’est pas cinq heures dix mais cinq heures dix minutes quinze secondes heure de Greennwich etc etc
pour les donneurs de leçons de sciences politiques :regardez la bande vidéo ;le vieux monsieur,dans une manifestation publique,le Salon, voit s’approcher un groupe qu’il n’a ni sollicité ni cherché et dit b^tement certes
Vieux Monsieur "touche moi pas"
réponse NC "casse toi"

VM "tu me salis"
NC "casse toi connard"
Oui le VM est un peu léger mais les torts sont partagés et nous passons notre temps à répéter aux enfants qu’il ne faut pas se rendre qu’il est plus intelligent de passer au dessus des insultes

Logo de Mannic 33
mardi 8 avril 2008 à 11h34 - par  Mannic 33

8 avril 2008

J’ai pris ma retraite de prof récemment et ne peux que m’en réjouir : en effet de quel modèle disposons-nous maintenant pour répondre aux agressions verbales de certains ados ?
Pour être respecté, il faut respecter les autres.

Le tutoiement, employé si facilement par Sarko (je ne peux me résoudre à l’appeler Mr Le Président) lors de ses rencontres avec des manifestants à la veille de perdre emplois et ressources, est révoltant et montre son mépris pour les gens du peuple qui ont tellement crû en lui. Ils ont été bernés et le seront encore.
La vraie leçon de morale, c’est celle que l’on donne par son propre comportement et la plupart des enseignants n’ont pas besoin de programme scolaire pour cela.

Je serais ravie de voir cette préparation en situation.Elle m’a beaucoup plu.
L’humour permet de relativiser les choses !!!!

Logo de CATH
vendredi 4 avril 2008 à 08h34 - par  CATH

Je ne suis ps instit. mais j’ai trouvé cette fiche de préparation très amusante. Tant pis que tous ceux qui se sont contentés de regarder la forme (les fautes) et non le fond, je trouve ça un meu minable. Et tant pis encore plus pour ceux qui pensent que Sarko a eu raison de se défendre en insultant la personne qui l’a agressé. Je trouve sa réponse indigne d’un président de la république. Il est celui qui veut remettre la morale, le civisme à l’ordre du jour, il est celui qui veut modifier les programmes scolaires pour remettre les fondamentaux notamment en français, et bien il ferait bien de prendre des cours du soir. Il y a bien d’autre manières de répondre à une insulte sans s’abaisser à se comporter comme celui qui l’a lancée. Il se comporte comme "les p’tits voyoux" qu’il veut nettoyer au kärcher ! C’est indigne de la fonction qu’il occupe.

Logo de Voyelle
mercredi 2 avril 2008 à 22h40 - par  Voyelle

On écrit : "enseigner le français", sans majuscule à français, monsieur l’arrogant !

lundi 31 mars 2008 à 20h15

Certes, notre Président (majuscule car je me suis mis debout pour écrire) a été agressé mais sa réponse n’était pas à la hauteur. Je m’explique, Chirac, agressé verbalement avait su répondre avec humour : à un quidam qui l’avait interpellé avec le terme "connard", il avait répondu "enchanté moi c’est Chirac". Je ne cherche pas à défendre l’ancien président mais en ces périodes où les maximes vont revenir au goût du jour, je voudrais rappeler que c’est le cordonnier le plus mal chaussé. Les nouveaux programmes vont nous permettre de remettre en application des programmes qui n’ont sûrement pas été très efficace vue l’éducation de notre très cher Président (né en 1955)
Philje

Logo de zonzon
lundi 31 mars 2008 à 17h54 - par  zonzon

Je pense qu’il faut faire attention à notre chère langue. Avec la nécessité de faire vite au travail en tapant, et puis avec aussi l’influence des sms on oublie de bien écrire. Il faut sans cesse se relire.
Les fautes d’othographe, ça devient grave pour notre belle langue. Sauvons la langue française ! lol
Ce texte était cependant drôle.
Mais j’ai l’impression d’être le seul à prendre le risque d’exonérer (partiellement) notre président. Tout le monde semble oublier que c’est
suite à une agression verbale qu’il a sorti ces propos. Evidemment il est ensuite facile de dire (même si c’est vrai dans l’absolu)
qu’un représentant de l’Etat ne doit pas parler ainsi. Mais qui se rapelle des propos de cet homme "ne me touche pas tu me salis" ?
C’est très blessant de s’entendre dire ça, et l’orgueil de tous, fait réagir ainsi. Donc même si ce texte fait rire ou sourire
il ne faut pas non plus oublier le contexte des évênements dont il parle. Cet homme n’avait qu’à ne pas se touver sur la
route de notre président. C’était calculé.
Je m’éloigne un peu du sujet qui est de commenter ce texte, j’espère que ça passera pour les modos..

Logo de cl
samedi 29 mars 2008 à 23h05 - par  cl

"c’est dramatique d’enseigner le Français en faisant autant de fautes d’orthographe"
Eh oui. L’orthographe fout le camp, c’est bien connu. Personnellement, j’aurais écris "Le niveau des hommes politiques baisse mais visiblement celui des profs aussi..." avec une majuscule à "Le"... et "le français" sans F majuscule, mais bon, je n’ai pas votre niveau en orthographe.

Logo de cl
samedi 29 mars 2008 à 22h55 - par  cl

Le fait que le "petit homme" soit largement élu par le peuple ne lui donne en aucun cas le droit d’être grossier, vulgaire et impoli. L’exemple doit (devrait) venir d’en haut. Mais visiblement ce n’est pas le cas.
Alors venir parler de politesse quand le Président de la république n’est pas capable d’en faire montre est particulièrement mal venu. Sauf à penser qu’il est interdit de le critiquer (nous ne sommes pas dans un ex république de l’Est que je sache).
Sur le dictionnaire de l’Académie française, on trouve ceci :
"CON, CONNE [...] Bien que cet emploi figuré apparaisse dans les correspondances littéraires dès le XIXe siècle et que l’usage parlé s’en soit fort répandu, ne doit être employé que dans une intention de vulgarité appuyée."
Quant à la remarque sur les fautes d’orthographe, il faut vraiment être à cours d’argument pour la sortir.

Logo de salamandre
vendredi 28 mars 2008 à 20h53 - par  salamandre

hello,
Bravo bravo bravo
je voudrais préciser que tous le monde n’a pas voté pour le nain et par conséquent je peux personnellement faire les critiques que je souhaite.
Finalement pour ceux qui ont voté le nain vous pouvez vous identifiez au "pauvre connard" avec tout mon respect.... La France va mal, les petits revenus qui travaillent deviennent des Pauvres qui travaillent, surtaxés, pompés à tous les niveaux, c’est clair nous sommes des pauvres connards et encore pour ceux qui n’ont pas suivi le nain on peut encore se rassurer en se disant qu’on n’a pas voulu une telle misère...
Salamandre

jeudi 27 mars 2008 à 14h58

A vous qui êtes si attentif aux fautes d’orthographe : vous auriez dû prendre le temps de vous relire... et vous auriez remarqué une faute non négligeable... à propos de la politesse et du respect "dûs" aux représentants du peuple.
Allez, un peu d’humour, quoi !

mercredi 26 mars 2008 à 16h55

D’abord, il ne pouvait pas écrire "petit père", l’expression fut déjà usitée en d’autres temps et contrées, sans que cela soit, par ailleurs, considéré comme une quelconque marque d’irrespect. Voilà pour la forme.

Concernant le fond, je m’interroge ; qui est irrespectueux et ne sait tenir son rang au salon de l’agriculture ? Qui méprise les citoyens en faisant adopter par voie parlementaire un texte majoritairement rejeté par les urnes quelques mois auparavant ?

Sinon, effectivement, on pourra parler des fotes dortografe, faute, comme bien souvent, d’avoir grand chose à dire. En tout cas, bravo au concepteur pour la rigueur pédagogique dont il a fait preuve ;-)

Jo, Epinay

mercredi 26 mars 2008 à 16h02

Pour ce qui est des fautes d’orthographe, il peut effectivement être utile de se relire avant de poster... Dus et non dû il me semble (enfin, vu mon piètre niveau de français...)...
De plus, je pense que cette fiche de préparation est à prendre sur le ton humoristique (pour peu qu’elle ait été réalisée par un non enseignant... )

Logo de Françoise Melendez
mercredi 26 mars 2008 à 11h39 - par  Françoise Melendez

De Françoise (55)heureuse retraitée :
Ayons pitié de ce pauvre hère qui doit se sentir bien seul en lisant les réponses à son commentaire ! Les zygomatiques coincés ça doit s’opérer non ?

Logo de Mickey
lundi 24 mars 2008 à 17h32 - par  Mickey

Le nain ne me représente pas puisque je n’ai pas voté pour lui !
Il représente, cependant, mon pays et l’a fait, jusqu’à présent, de manière incongrue et désolante ; ce que je déplore.
Quant à cette fiche humoristique, elle est très drôle et m’a beaucoup amusé.
Face à la connerie ambiante, humour et dérision sont notre meilleure arme défensive.
J’ai adoré

Logo de selim
dimanche 23 mars 2008 à 22h35 - par  selim

du moman con fé pa de fotes d’ortografe en classe, ou et le problaime ?

Logo de queun
dimanche 23 mars 2008 à 10h45 - par  queun

le niveau des hommes politiques baisse mais visiblement celui des profs aussi... c’est dramatique d’enseigner le Français en faisant autant de fautes d’orthographe...

Logo de queun
dimanche 23 mars 2008 à 09h56 - par  queun

visiblement ce gag a été réalisé par un enseignant, c’est très marrant mais ça pose quand meme un gros problème qu’un enseignant fasse autant de fautes d’orthographe non ???

Logo de Véronique
vendredi 21 mars 2008 à 08h10 - par  Véronique

Comme quoi dans cette nouvelle république là ; on se fiche complètement du contenu de ce qui est écrit tant que l’orthographe y est correct. Tu n’aurais pas aidé à rédiger les nouveaux programmes ?
Bravo pour l’humour et la dérision des auteurs de cette fiche de préparation...

mercredi 19 mars 2008 à 10h45

Une pause bien agréable !!!! Cela ne reste que de l’humour !
Michèle -Ollainville -91

Logo de Gilles (enseignant d’orthographe)
mercredi 19 mars 2008 à 07h15 - par  Gilles (enseignant d’orthographe)

A propos d’orthographe, il me semble que vous auriez dû mettre un s après votre participe passé (dûs) puisque vous parlez de politesse et de respect...
Je vous prie de bien vouloir m’excuser de cette remarque badine...

Logo de Martine-76
mardi 18 mars 2008 à 15h27 - par  Martine-76

J’aime autant le contenu de cette fiche de préparation que le contenant.
C’est vraiment une excellente idée, il faut que la pédagogie colle à la réalité et il faut dire qu’on est bien servi de ce côté. "le ridicule ne tue pas".
Le déroulement de la séance et tous les prolongements possibles,c’est du délire...Côté prépa, chapeau, tout le côté rébarbatif y est... ça me rappelle le bon temps pas si vieux où j’enseignais encore.

Une institutrice retraitée... oh pardon, professeur d’école retraitée

Logo de Mygale
mardi 18 mars 2008 à 14h43 - par  Mygale

Hola,

J’en lis qui parlent d’irrespect pour le nain teigneux...bien, c’est possible mais il le cherche bien...C’est lui qui a cherche la bagarre avec un jeune marin breton sachant qu’il avait ses gardes du corps et qu’il ne risquait rien, c’est lui qui traite les gens de ’pauvre connard’, c’est encore lui qui traite les journalistes de charognes ou charognards ou autres petits mots doux du meme style, c’est encore lui qui joue les people et qui veut tout diriger jusqu’a la virgule des articles et c’est encore et toujours lui qui a menti aux Français...et sans humour !!

Bref, cette fiche de travail est geniale, beaucoup d’humour pour dire des choses vraies...A quand une prochaine fiche sur d’autres politiques ?

Tchao, La Mygale

P.S. : Mes fautes d’orthographe proviennent principaleñent du clavier US que j’utilise au Chili ou je compte m’expatrier le plus vite possible pour enfin pouvoir vivre et ne pas me contenter de survivre comme en France..

Logo de Isabelle
lundi 17 mars 2008 à 17h29 - par  Isabelle

Je mettrais bien 20/20 à cette préparation si j’en avais la possibilité. Bravo à toi, collègue, j’ai beaucoup ri et largement diffusé ton travail (n’en déplaise à certains...). Le respect se gagne et tu as le mien ! Ce qui n’est pas valable pour tout le monde (en même temps, pour ce qu’on a à en faire de mon respect...).
Etre élu "largement" par le peuple n’est pas gage de qualité, ça se saurait depuis le temps...

lundi 17 mars 2008 à 12h48

vouy êtes libre de faire des courbettes à " votre" president , nous sommes libre de le tourner en derision , c’est ca la liberté qui est la nôtre en france, quant au " fautes" d’orthographe, elle ne sont pas un bien grand peché comparées a conformisme qui est le vôtre !!!

Logo de sylvianne
lundi 17 mars 2008 à 07h35 - par  sylvianne

il est forcément plus facile d’être irrespectueux avec un représentant du peuple (de quelque couleur politique qu’ilsoit ) que de vous (tous les électeurs ) ou de moi ! ! !
cependant l’irrespect a sans aucun doute des limites !
il est dommage que l’auteur de la ^préparation n’ait pas eu le courage de mettre au moins son prénom , l’oeuvre eut été de l’humour !
Il est facile de dénigrer sous le couvert de l’anonymat:c’est de l’irrespect face au peuple (?)

Logo de Michel gomez
dimanche 16 mars 2008 à 21h03 - par  Michel gomez

Si la fiche pédagogique est bourrée de faute, c’est qu’elle aura vouu se mettre à la hauteur du "petit personnage". Sous l’Ancien régime l’irrespect était sanctionné par l’embastillement. Plus tard, nous avons tous en mémoire, sauf l’auteur de la réponse outrée, la caricature de Louis Philippe en vieille poire et les déboire de son auteur. C’est sans doute ce que le nostalgique de la réponse outrée regrette ?

Avec des gens qui ne respectent pas leur fonction, définie par une Constitution elle aussi votée par la majorité, l’irrespect est un devoir.

Et vive la pédagogie irrespectueuse !

Michel (Tahiti)

Logo de jmg
dimanche 16 mars 2008 à 20h19 - par  jmg

Faut-il être représentant du peuple pour mériter le respect ou faut-il en tenir convenablement le rôle ??? Je serai curieuse d’avoir le point de vue des personnes qui l’ont si largement élu !!!

dimanche 16 mars 2008 à 14h27

Je me suis bidonné en lisant cette fiche de préparation.
Et un peu plus en lisant cette réponse outrée.
Salut fraternel.
Fabrice