Résultats des évaluations CM2 2009

lundi 30 mars 2009
par  Jean-Claude ROLLAND
popularité : 2%

Résultats aux évaluations nationales de CM2...

les élèves de CM2 sont plutôt d’un bon niveau, même si 7 % d’entre eux sont en très grande difficulté en français et 15 % en mathématiques. Lors de cette évaluation mise en place par le gouvernement et dont la méthodologie reste critiquée, 553 263 élèves ont été testés, soit environ 78 % de l’effectif total des élèves de CM2.

- En français, environ 25 % des élèves ont eu une note inférieure à la moyenne ; 7 % rencontrent de réelles difficultés
- En mathématiques, environ 35 % ont eu une note inférieure à la moyenne ; 15 % rencontrent de réelles difficultés.

Français


médianes
Seine
Saint-Denis
Créteil France
33/60 36/60

Mathématiques


médianes
Seine
Saint-Denis
Créteil France
20/40 21/40

En Seine saint-Denis : des écarts importants aux résultats nationaux !

- En français, environ 38 % des élèves ont eu une note inférieure à la moyenne ; 12 % rencontrent de réelles difficultés
- En mathématiques, environ 49 % ont eu une note inférieure à la moyenne ; 24 % rencontrent de réelles difficultés.

Les résultats de 22% des élèves de France n’ont pu être pris en compte dans les résultats nationaux ... Remontées difficiles ou tronquées par des passations volontairement incomplètes par des enseignants engagés ou militants qui n’ont pas voulu d’une mise en concurrence des écoles ou d’une chronique d’un échec annoncé pour leurs élèves ...
Sur Epinay, seules quelques très rares écoles ont effectué cette remontée au ministère.

Voir les résultats académie par académie


Commentaires  forum ferme

Logo de Jean-Claude ROLLAND
Erreur de diagnostic : évaluations CM2 2009
lundi 6 avril 2009 à 22h38 - par  Jean-Claude ROLLAND


Dans un article sur le site du Snuipp, Rémi Brissiaud pose comme erreur de diagnostic l’analyse de M Nembrini, patron de la Dgesco (§4, Objectif n°1 : aider les élèves en difficulté) ...

Allez ajoutons puisque nous parlons d’erreur de diagnostic :
- l’erreur de diagnostic ne met en cause que la compétence
- il y a faute si le praticien ne met pas en oeuvre tous les moyens cliniques et/ou techniques adaptés à la situation
- il y a faute si une mauvaise utilisation des moyens diagnostiques qui doivent être adaptés à la situation considérée en rappelant que le praticien ne saurait se contenter d’une incertitude sur le résultat
- il y a faute si on observe une erreur grossière d’interprétation des examens

si l’évaluation pronostique avait été une préoccupation importante du ministère, il se serait donné les moyens d’un travail plus sérieux sur le sujet.

Logo de Jean-Claude ROLLAND
Résultats des évaluations CM2 2009
mardi 31 mars 2009 à 00h26 - par  Jean-Claude ROLLAND

Jean-Louis Nembrini :

Les plus en difficulté sont ceux qui bénéficieront, et probablement bénéficient déjà, de l’aide personnalisée de deux heures par semaine instaurée par le gouvernement, a-t-il expliqué. Ils pourront également participer aux stages de remise à niveau des vacances de printemps.

CQFD !!!!