Le maître "G"

Chargé de l’aide à dominante rééducative
jeudi 18 décembre 2003
par  Réseau Eppée
popularité : 3%

Il est chargé au sein du réseau d’intervenir auprès d’élèves en difficulté scolaire, globale ou particulière, éventuellement auprès d’enfants handicapés.

SES OBJECTIFS
- favoriser l’ajustement progressif des conduites émotionnelles, corporelles et intellectuelles, l’efficience dans les différents apprentissages et activités proposées parl’école,
- restaurer la communication, l’estime de soi, le désir d’apprendre.
- permettre un engagement actif et personnel de l’enfant dans les différentes situations, la construction ou la reconstruction de ses compétences d’élève.

AQUI S’ADRESSE-T-IL ?
Aux élèves de l’école maternelle et élémentaire dont les comportements et les relations ont des répercussions négatives sur l’adaptation scolaire et l’efficience des apprentissages.

OU TRAVAILLE-T-IL ?
A l’école, dans une salle spécialement aménagée, ou dans la classe de l’élève selon le projet d’aide.

COMMENT AGIT-IL ?
Il permet à l’enfant d’établir une relation différente avec l’environnement scolaire. Le rééducateur se préoccupe du « mieux être à l’école » voire du « mieux savoir être à l’école » (J.M. GILLIG, 1998) et du mieux apprendre de l’élève. Progressivement, il intègre les transformations du comportement de l’enfant, dans le projet individuel, et les profile sur des objectifs d’ordre pédagogique. En somme, il aide l’enfant à donner du sens à la vie à l’école.

SON TRAVAIL
En tant que membre du réseau, il participe à l’action décidée collégialement
En tant que maître chargé de l’aide à dominante rééducative, il assure :

La mise en place de l’aide :
- Il élabore un projet d’aide spécifique à chaque enfant avec l’accord écrit des parents et dans la mesure du possible avec leur concours,
- Il rencontre les différents partenaires ( enseignants, parents, enfant) pour :
- préciser les modalités (horaires, durée : séquence de ¾ heure en moyenne, fréquence : une fois par semaine, ...),
- réguler les moyens d’évaluation (échéances avec observations, bilans ...).

La conduite du travail rééducatif
- Il accueille l’enfant, seul ou en groupe restreint, dans la salle de rééducation,
- Il organise quelques séances préliminaires précédant la formulation du projet rééducatif,
- Il adapte les activités de l’enfant en fonction du projet élaboré.

La régulation de l’aide :
- Il confronte les observations et les avis des différents partenaires aux échéances fixées,
- Il en fait part aux membres du réseau, au cours de réunions de synthèse, afin de continuer, ajuster, modifier ou arrêter l’aide.

L’organisation de la fin de la rééducation
- Il fait le bilan qui résulte d’une évaluation continue et régulière, consignée par écrit dans le dossier de l’enfant après chaque séance,
- Il rencontre les différents partenaires et leur communique ce qui est significatif de l’investissement dans les savoirs,
- Il prépare l’enfant à cette échéance.


Réseaux d’aides spécialisés - Guide départemental 2003


Commentaires  forum ferme

Logo de Jean-Claude ROLLAND
> Le maître "G"
dimanche 7 mai 2006 à 11h07 - par  Jean-Claude ROLLAND
Logo de CPC Nantes
mardi 13 février 2007 à 11h21 - par  CPC Nantes

Bonjour,
Merci pour cet article qui a le mérite d’écrire noir sur blanc les objectifs poursuivis par le maître G.
Je suis conseillère pédagogique et je suis à la recherche de compte rendus d’expériences de mises en place d’aides de ce type au sein du groupe classe car systématiquement les élèves qui relèvent de cette aide sont pris en charge hors classe et bien souvent c’est le retour en classe qui pose problème lorsque l’aide s’arrête.
Cordialement,
AML