Conférences de G. Chauveau et de J-M. Bassaget à Epinay

mardi 10 avril 2007

Dans le cadre des animations pédagogiques le 5 mai 2007 à Epinay-sur-Seine, deux conférences ....

- Savoir-lire aujourd’hui - Les méthodes de lecture et l’apprentissage de l’écrit : Intervention de Gérard CHAUVEAU, Chercheur INRP


our en finir avec la " guerre des méthodes ", alimentée par une opposition stérile et désuète entre " globale " et " syllabique ", l’auteur propose de se pencher sérieusement sur la question de l’apprentissage de la lecture. Cette question ne concerne pas seulement les enseignants et les élèves dans leurs pratiques en classe, mais aussi les chercheurs qui, depuis des décennies, mènent des travaux scientifiques sur l’entrée dans l’Écrit (lecture-écriture). Pour éclairer le " débat ", l’auteur dresse tout d’abord un bilan historique des méthodes, remontant à leur source et mettant en relief les principes pédagogiques qui les distinguent les unes des autres. Il montre ainsi que de nombreux facteurs externes agissent sur leur efficacité. Les tenir pour seules responsables de la réussite ou de l’échec des apprentis lecteurs relève donc d’un simplisme mal venu. Ensuite, Gérard Chauveau s’attache à décrire le savoir-lire, vu du côté de l’élève. Il analyse comment l’enfant devient lecteur et décrit l’ensemble des compétences en jeu dans cet apprentissage de l’Écrit. Enfin, il s’intéresse aux pratiques des maîtres.
L’apprentissage de l’Écrit n’est vraiment efficace que s’il se fonde sur des techniques variées d’enseignement de la lecture, mettant en œuvre toutes les compétences à travailler. Par delà les méthodes, le rôle du maître et de sa pédagogie quotidienne est donc fondamental. Et, sur cette base, l’auteur donne des clés pour élaborer des méthodes d’apprentissage pour aujourd’hui et pour demain. S’adressant aux futurs et jeunes enseignants mais aussi à toute personne désireuse de comprendre les mécanismes du savoir-lire, cet ouvrage est une introduction didactique à la question de l’apprentissage de la lecture.

- Comment enseigner l’histoire au cycle 3 : Intervention de Jean-Marc BASSAGET, IEN-A


e guide pratique permet à l’enseignant d’acquérir et de perfectionner ses connaissances en histoire, et lui propose une démarche innovante pour conduire ses activités de classe.
Il comporte : des aides à la programmation de cycle et à la planification des activités ; des clés pour mettre en œuvre de véritables démarches d’investigation ; des outils pour placer l’élève au centre des apprentissages ; des itinéraires pour aborder, au cours des trois années du cycle 3, l’intégralité des compétences répertoriées dans les programmes ; des passerelles pour articuler les compétences disciplinaires de l’histoire à la « Maîtrise de la langue » et aux autres disciplines.
La première partie rend compte des orientations des programmes en histoire au cycle 3, place le document (« connaissance par traces ») au cœur des apprentissages, présente des exemples de programmations (chronologiques et spiralaires) et propose des liens avec la maîtrise de la langue, notamment en littérature (la place du roman historique, la mise en réseau d’ouvrages historiques, etc.).
La deuxième partie offre des outils pour préparer et conduire des séquences d’apprentissage en histoire : Ex. : enseigner la seconde guerre mondiale, enseigner le Moyen Age, enseigner la monarchie absolue, enseigner la révolution industrielle, etc.
Ce guide comprend du matériel prêt à l’emploi : fiches d’autoformation pour l’enseignant, fiches activités pour les élèves ; posters.


Sur le Web : Site de Retz

Toutes les brèves du site