Puisqu’on insiste

vendredi 8 janvier 2016
par  Philippe Rocher
popularité : 3%

Né le 25 mars 1960, à Saint-Denis (93)
Un enfant.

Mars 2006 : mis à jour le 8 janv. 2016.

EDUC.NAT.

- Ancien élève de l’École Normale d’Instituteurs du Bourget (pour le prestige, ma référence préfèrée !)
- Instituteur en Seine-Saint-Denis de 1983 à 2005 : une moitié de carrière chargé de classe en CP, CE1, CE2 ou CP/CE1, l’autre en tant que remplaçant de mes chers collègues en stage de formation continue, ce qui fut l’occasion d’enseigner à tous les niveaux de la maternelle et de l’élémentaire, ainsi qu’en CLIN, CLIS et SEGPA.
- Coordonnateur REP à Épinay-sur-Seine depuis septembre 2005

ITINERRANCES UNIVERSITAIRES

- Thèse de doctorat en poétique , sous la direction de Monsieur Benoît DE CORNULIER.- "Effarés à la loupe : contribution à une poétique de Rimbaud."
mention très honorable avec félicitations du jury

PDF - 67.2 ko
Couverture
"Effarés à la loupe : contribution à une poétique de Rimbaud."

- Licence en Sciences du Langage, Université Paris 8.
- Maîtrise et DEA en Sciences du Langage (poétique) sous la direction de Nicolas Ruwet, Université Paris 8.
- Chargé de cours (Approches linguistiques du poème) à l’Université Paris 8 (département de Sciences du Langage) en 1997/1998 et en 2003/2004.
- Membre du comité de rédaction de la revue d’études rimbaldiennes Parade Sauvage .
- Participation à l’édition des oeuvres complètes de Rimbaud aux éditions Champion (4 volumes) sous la direction de Steve Murphy.
- Participation régulière au séminaire Verlaine-Rimbaud réunissant annuellement des chercheurs universitaires spécialistes des deux poètes

Colloques :

- "Vies et poétiques de Rimbaud" à l’occasion des 150 ans du poète en septembre 2004 à Charleville-Mézières.

- Colloque international "Approches linguistiques de la poésie" à L’Université Libre de Bruxelles en 2000 (intervention sur "Pragmatique et poétique : la genèse de L’Adieu d’Apollinaire") .

Publications :

- Dans l’Information grammaticale, février 2010 : « Composition et contrastes dans Les effarés ».

- Dans Lectures des Poésies et d’Une saison en enfer de Rimbaud, sous la direction de Steve Murphy, Presses Universitaire de Rennes, 2009 : « Terreur en métrique, Tête de faune et « le » décasyllabe explosé ». (sommaire)

- Dans Europe, n°966, octobre 2009 : « Un pois rimé, un poème ramé ». (sommaire)

- Dans Parade Sauvage, n° hors série, hommage à Steve Murphy (fondateur de la revue), octobre 2008 : "Rimbaud en sourdine : les Romances sans paroles et la présence d’Ophélie. (sommaire)

- Dans Linguista sum, mélanges offerts à Marc Dominicy à l’occasion de son soixantième anniversaire, E. Danblon, M. Kissine et al. éditeurs, L’Harmattan, septembre 2008 : "Beams, figuration et configuration du mouvement".

PDF - 84.2 ko
sommaire

- Dans Parade Sauvage, spécial colloque n°5, décembre 2005 : "Les “possibilités harmoniques et architecturales” des détachements syntaxiques et de la frontalité chez le premier Rimbaud". (sommaire)

- Dans Parade Sauvage n°17/18 (2001) : "Les vaches folles de Rimbaud : contribution à l’exégèse de Chant de guerre parisien"

AUTRES

- Participation au comité de lecture du concours internationnal de poésie en langue française "Poésie en liberté" en 2006, 2007 et 2008.

- FLE : cours du soir (GRETA) niveau intermédiaire, de 2000 à 2002 à Epinay-sur-Seine (très belle expérience)


Outre les sollicitations du webmestre d’Eppee auxquelles je m’efforce de répondre du mieux possible, j’ai encore quelques publications en préparation sur les poésies de Rimbaud, Verlaine, Baudelaire, et également quelques travaux en cours en linguistique-poétique sur le rôle et l’importance dans l’évocation poétique de la métrique (au sens large), la syntaxe, la métaphore et la comparaison. Plus généralement je m’intéresse à la poétique de la grammaire et à la grammaire du poème, ainsi qu’à la poétique comparée (la relation entre l’art du langage et les autres arts ).