Allo ? Commissariat de l’éducation nationale, j’écoute…

samedi 23 mai 2009

Une contribution postée par A. Blomet :


Allo ? Commissariat de l’éducation nationale, j’écoute…
Bien… Bien… Je note… Vous êtes sûre de ce que vous affirmez ? Ah, d’accord… Et vous agissez en qualité de quoi ? Vous êtes la mère du plaignant ! Bien… Vous disiez donc école Louis Aragon. Bien. Je réunis l’équipe d’intervention de suite.

Bon les gars, il y a urgence. Il s’agit subséquemment d’un vol à l‘arraché commis dans un lieu public régi par la loi du même nom. Le suspect est un individu de type européen d’une taille approximative d’un mètre dix. Il aurait volé un lot d’images dans la cour de récréation de son école. Je répète « aurait volé ». Alors avis aux Rambos de service ! Aux dernières nouvelles, la présomption d’innocence est toujours valable dans notre pays ! On est d’accord ?

Bien. La sortie des classes est pour bientôt. Une patrouille est déjà sur place. Gigon , Barret, Cassetrogne, Boudard, vous les rejoindrez. Non, non, vous ne serez pas trop de six, on ne sait jamais. Le suspect pourrait être armé. Enfin, en tous cas, aucun témoignage ne dit qu’il ne l‘est pas. Alors, prudence. Donc, je me résume, on met en place un P.P.I : planque, identification, interpellation. Et je me répète, judicieusement, hein. Ni menottes ni rudoiements, le directeur de la sécurité publique y tient personnellement. C’est quand même un gosse. Ensuite, une fois rendu, Boudard se charge de l‘interrogatoire et si, au bout d’une heure, on a rien à se mettre sous la dent, je prendrai personnellement les affaires en main. On y mettra le temps qu’il faudra, mais on les retrouvera ces images. Allez les gars, on se bouge ! On se bouge !

Avril Blomet. Mai 2009.


Une fiction ? ...



Toutes les brèves du site