l’Académie de médecine se prononce contre la semaine de quatre jours

jeudi 28 janvier 2010

Aménagement du temps scolaire et santé de l’enfant


Si on met l’enfant au centre de la réflexion sur le temps scolaire il faut prendre en considération l’apport des rythmes biologiques en attirant l’attention sur les éléments suivants :
- le sommeil : de sa durée et de sa qualité dépendent le comportement à l’école, le niveau de vigilance et de performances. Il serait à cet égard important de retarder l’entrée des enfants en classe en créant une période intermédiaire d’activités calmes en début de matinée, car l’enfant arrive fatigué à l’école, surtout lorsque son temps de sommeil n’est pas respecté. De plus, un coucher tardif n’est pas totalement compensé par un lever tardif.
- les variations quotidiennes de l’activité intellectuelle et de la vigilance : elles progressent du début jusqu’à la fin de la matinée, s’abaissent après le déjeuner puis progressent à nouveau au cours de l’après-midi. Deux débuts sont difficiles pour l’enfant : début de matinée et début d’après-midi. A cet égard la semaine de 4 jours(lundi, mardi, jeudi, vendredi) s’accompagne d’une désynchronisation avec diminution de la vigilance de l’enfant les lundi et mardi
- les variations annuelles de la résistance à l’environnement : les périodes difficiles pour l’enfant sont l’automne, la période de la Toussaint (dont les vacances devraient être étendues à 2 semaines), et l’hiver vers fin février ou début mars [31].
- le bruit :les grandes salles des cantines très bruyantes devraient être transforméesen plusieurs petites unités pour amortir le bruit.
- la vie à l’école : il faudrait tenter dediminuer le stress de l’enfant et le surmenage scolaire par des programmes adaptés et non pléthoriques ; éviter le transport de cartables lourds grâce, par exemple, à l’utilisation de casiers à l’école ; instituer une heure d’étude surveillée en fin d’enseignement.

Rapport adopté le 19 janvier 2010
RAPPORT
Aménagement du temps scolaire et santé de l’enfant
Yvan TOUITOU, Pierre BÉGUÉ


Sur le Web : Académie de médecine