Quand ils sont venus chercher les communistes,

samedi 17 décembre 2005
par  Jean-Claude ROLLAND
popularité : 2%

Martin Niemöller (1892-1984), pasteur protestant arrêté en 1937 et envoyé au camp de concentration de Sachsenhausen. Il fut ensuite transféré en 1941 au camp de concentration de Dachau. Libéré du camp par la chute du régime nazi, en 1945.

Quand ils sont venus chercher les communistes,
Je n’ai rien dit,
Je n’étais pas communiste.
Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
Je n’ai rien dit,
Je n’étais pas syndicaliste.
Quand ils sont venus chercher les juifs,
Je n’ai pas protesté,
Je n’étais pas juif.
Quand ils sont venus chercher les catholiques,
Je n’ai pas protesté,
Je n’étais pas catholique.
Puis ils sont venus me chercher
Et il ne restait personne pour protester.



Als die Nazis die Kommunisten holten,
habe ich geschwiegen ;
ich war ja kein Kommunist.
Als sie die Sozialdemokraten einsperrten,
habe ich geschwiegen ;
ich war ja kein Sozialdemokrat.
Als sie die Gewerkschafter holten,
habe ich geschwiegen,
ich war ja kein Gewerkschafter.
Als sie die Juden holten,
habe ich nicht protestiert ;
ich war ja kein Jude.
Als sie mich holten, gab es keinen mehr,
der protestieren konnte.




Commentaires  forum ferme

> Quand ils sont venus chercher les communistes,
lundi 18 septembre 2006 à 22h41

la traducton ne correspond pas vraiment au texte en allemand.

mercredi 1er septembre 2010 à 10h25 - par  Jean-Claude ROLLAND

En effet, le lien est mort ; voici l’adresse http://lucky.blog.lemonde.fr/2006/02/09/
Cordialement

Logo de Jean-Claude ROLLAND
mardi 31 août 2010 à 21h49 - par  jipé

apparemment les différentes versions en français du poème de Niemöller ne sont plus disponibles (chaque fois je tombe sur un message d’erreur). Le texte allemand évoque successivement les communistes, les socio-démocrates, les syndicalistes puis les juifs. Aujourd’hui on pourrait reprendre le thème avec les sans papiers, les Roms ...

Logo de Paul
jeudi 24 mai 2007 à 23h21 - par  Paul

effectivement c’est interessant.
Il n’en reste que le texte est beau.
Mais doit on se mobiliser par peur pour sa paroisse ?
Je ne suis pas sure.

Logo de Paul
dimanche 3 décembre 2006 à 09h01 - par  Jean-Claude ROLLAND

lire ici : quelques versions différentes ...

Logo de Marine, 15 ans
dimanche 3 décembre 2006 à 01h52 - par  Marine, 15 ans

Encore une fois les Français donneurs de leçons traduisent de travers comme ils traduisent en justice - de travers, mais lentement, comme les escargots qu’ils mangent, et de manière couteuse, en bon gaspilleurs de ressources qu’ils sont - y’a qu’à voir leur économie en ce moment.
Mais ils ne sont pas bien méchants, va !

Logo de Marine, 15 ans
lundi 18 septembre 2006 à 22h51 - par  Jean-Claude ROLLAND

N’étant pas germaniste, je suis preneur d’une traduction ...
Merci.
Cordialement.