Créations poétiques à Epinay

jeudi 26 novembre 2009
par  Jean-Claude ROLLAND, Philippe Rocher
popularité : 3%


Quelques pistes de travail en production d’écrits poétiques sont proposées cette année à toutes les classes d’Epinay, écoles maternelles et élémentaires et classes de 6e des collèges ...

Voir sur le site de la circonscription d’Epinay-sur-Seine

PROPOSITIONS DE TRAVAIL

1. UNIONS LIBRES : « COUPURES », RENCONTRES, HASARD.


Dada manifeste sur l’amour faible
et l’amour amer (extraits)

[...]
Pour faire un poème dadaïste
Prenez un journal.
Prenez des ciseaux.
Choisissez dans ce journal un article ayant la
longueur que vous comptez donner à votre poème.
Découpez l’article.
Découpez ensuite avec soin chacun des mots qui
forment cet article et mettez-les dans un sac.
Agitez doucement.
Sortez ensuite chaque coupure l’une après l’autre.
Copiez consciencieusement
dans l’ordre où elles ont quitté le sac.
Le poème vous ressemblera.
Et vous voilà un écrivain infiniment original et d’une
sensibilité charmante, encore qu’incomprise du
vulgaire.
[…]

Tristan Tzara, Les Sept manifestes Dada (1924), dans Data est tatou. Tout est dada, GF-Flammarion, 1999.

Variante possible si l’on tient à obtenir des phrases  : croiser la suggestion du poème ci-dessus avec le jeu du « cadavre exquis ». Il suffit pour cela de faire plusieurs « sacs » selon la catégorie grammaticale des mots pour pouvoir ensuite « remplir » au hasard de la pioche une structure de phrase de votre choix. On peut commencer avec une phrase simple du type sujet + verbe + complément, « dépliée » par exemple en déterminant + nom + adjectif + verbe + déterminant + nom + adjectif, comme celle qui avait donné le résultat « Le cadavre exquis boira le vin nouveau. »… et le nom du jeu.

2. LES MOTS QUI EN CACHENT D’AUTRES (être ange, c’est étrange…)

Dans mensonge
Il y a songe
Alors il faut m’excuser
De ne pas dire
Toute
La vérité

Alain Serres, N’écoute pas celui qui répète, Cheyne, 2001.

Composer des petits poèmes, ou un grand, à l’aide de mots qui en cachent d’autres, sans nécessairement reprendre la même structure logique que ci-dessus.

3. « PRENEZ UN MOT PRENEZ EN DEUX », « PRENDS CES MOTS DANS TES MAINS… », « BIEN PLACES, BIEN CHOISIS » ETC

A : CABOSSER - HIPPOCAMPE - INSOLITE - LUNE - MOUCHE - SYCOMORE

B : HYDROPHILE - RÉVERBÈRE - SAUTERELLE - SPHÈRE - TINTINNABULER - ZOOLOGIQUE

Écrire un poème à partir d’un ou plusieurs mots choisis dans une des deux listes ci-dessus. Tout est possible à partir de la forme des mots et de ce qu’ils évoquent : acrostiches, calligrammes, poèmes courts ou longs, vers courts ou longs, avec ou sans rimes, fables, comptines, haïkus…associations d’idées…

4. DES TITRES


- Ce qu’il faudrait

- Cette nuit là

- Les rues d’Épinay

- Plein…

- Fenêtre ouverte


Choisir un des cinq titres ci-dessus et écrire un poème.


Word Cloud créé avec Wordle.net.


Un fichier qui peut servir si on traite le sujet 4.

PDF - 46 ko
Liste des rues d’Epinay-sur-Seine


Les propositions d’activités sont le fruit d’un groupe de travail constitué d’Hélène Halbin, Eléa Bernard, Lucille Duez, Stéphanie Lolivier (école Jean-Jacques Rousseau 2 ) et Philippe Rocher


Commentaires  forum ferme

Logo de Phil R.
Créations poétiques à Epinay
lundi 30 novembre 2009 à 21h24 - par  Phil R.

Merci JC pour ton joli nuage de mots particulièrement aproprié et pour ta promptitude à mettre en ligne ces pistes de travail.