Evaluations CM2 : les cahiers sur le site Darcos démission

mardi 6 janvier 2009

Sur le site darcos.demission.org, une réaction aux informations apportées par une dépêche AEF du 15 décembre 2008 dans laquelle on lit :

« Qui peut empêcher de faire circuler l’information selon laquelle les enfants réussissent mieux dans telle école que dans telle autre ? Même les enseignants le savent » . Pour lui, (René Macron, Dgesco) « cet outil n’est pas un indice de performance de l’école, mais de localisation géographique ».

ou encore

« Les résultats seront entièrement maîtrisés par vous (les IEN) et les directeurs d’école. Il n’est pas prévu de les mettre en ligne », rassure René Macron. Mais le ministère s’interroge encore sur « la capacité d’offrir aux directeurs la possibilité de consulter les résultats des autres
écoles ».

Plus très clair en effet, dans le diaporama récemment mis en ligne sur eppéé, on pouvait lire :

« Les résultats individuels des élèves ne seront connus que de leurs parents, de leur maître et du directeur de l’école. Les résultats individuels des écoles ne seront pas publics ; ils resteront internes à l’Éducation nationale. »

A quelques jours de la passation, au moment où les clés (tokens) hautement sécurisées permettant la saisie des résultats commencent à être distribuées, au moment où encore personne ne connait le contenu de ces évaluations, le site darcos.demission.org publie en réaction

Cahier Evaluations CM téléchargés sur le site Darcos démission

Cahier élève CM2 Livret maître CM2 2009

A quoi servent donc ces évaluations finalement ?

On peut supposer qu’elles permettront
- de remplir les stages de remise à niveau de Pâques et de cet été dont le Ministre s’est vanté de la réussite à maintes reprises
- de repérer les écoles et les enseignants qui ne mettent pas en oeuvre les programmes de 2008 coomme on a pu lire dans la presse gratuite :

les questions posées sont apparemment plus complexes, ce qui veut dire que là où les enseignants n’auront pas suivi les programmes de 2008, les élèves risquent d’être en difficulté pour y répondre.


- de préparer à la rémunération au mérite
- de créer un peu de zizanie en déléguant une prime de 400 € aux enseignants de CM2
- de préparer les directions d’école à la "bonne gouvernance" dans l’optique des EPEP
- de permettre un "libre choix" des écoles par les parents d’élèves dans le cadre d’une carte scolaire "libérée"
- de dresser un bilan particulièrement négatif de l’action des maîtres du Rased en testant les élèves en fin de parcours scolaire, mais heureusement, pourra-t-on dire, il y a les stages de remise à niveau et l’aide personnalisée
- ...

Ce qui est sûr, c’est que cela risque de discréditer outre le travail de l’école, la notion même d’évaluation au service de la classe et des apprentissages de nos élèves.

JC Rolland.


Sur le Web : darcos-demission.org

Navigation

Brèves de la rubrique