Dans la presse du 12 au 18 mars 2005 ...

dimanche 20 mars 2005
par  Jean-Claude ROLLAND
popularité : 4%

Le 15 mars : Une pleine page dans le Monde !
Dans "le Monde" le ministère se paie une page monstre et se paie nos têtes ... : 2 milliards d’euros pour l’Ecole paraît-il et pourquoi faire ?

Un article du 15 mars dans le parisien titre "Mais si, les grands patrons aiment l’école". Laquelle est-on en droit de se demander ?
En effet dans l’article A. Brunet, auteur de "Ecole, vers le déclin, Entretiens avec des grands patrons" rapporte que nos grands patrons, bienveillants, estiment que le niveau monte. Nos élèves, bien formés et n’ayant pas les mêmes compétences que leurs aînés, apporteraient un plus aux entreprises. Quelques bémols et non des moindres selon ce patronat :
- l’orthographe : la catastrophe ! et là réapparaît le vieux serpent de mer, l’antique mythe du Loch Ness, celui que personne n’a vu, et que tout le monde connaît : la méthode globale ! et un nouveau monstre : les SMS qui font perdre à nos élèves le fruit de notre travail.
- le goût de l’effort : et là ce n’est plus le serpent à plumes mais le bouc émissaire qui apparaît : les 35 heures !
Heureusement, le président de la MAAF nous rassure : "Ne pas être défaitiste. Même en banlieue, des jeunes réussissent dans la mode ou le sport". Veut-on vraiment de cet amour ?

Nous serions 32 000 à ne rien faire !!
La cour des comptes appelle à travers un article du Monde du 16 mars à la plus grande prudence, logique lorsqu’on se met à "compter" de cette manière .
Amalgame facile ! Mais M. Séguin précise que la cour des compte fait des groupement hétérogènes pour obtenir un compte homogogène : des remplaçants, des conseillers pédagogiques, des enseignants en mission, des "faisant fonction", des administratifs, des délégués syndicaux, des enseignants déchargés statutairement, des collègues en situation difficile, ... = 32 000 enseignants n’étant pas devant une classe !

Loi Fillion : Pas si facile au Sénat.
Un article "Le Sénat rejette, le gouvernement impose" de l’Humanité du 18 mars informe d’une victoire peu banale de la gauche : PC, PS et UDF ont modifié le fameux socle commun : article rejeté. EPS, Technologie, règles républicaines, citoyenneté, ... Le champs des disciplines du socle est de moins en moins restreint. Fillion pas content a demandé le rejet de cet amendement ... quelques grains de sable dans les rouages de la machine gouvernementale ? A suivre ... Au Sénat et ... dans la rue !!!

A propos de rue et pour finir, un article du Monde du 16 mars effraie quelque peu : Manifestation de lycéens : le spectre des violences anti-"blancs".
Taper sur des bouffons, des petits-blancs, des victimes désignées, des pigeons, des "bolos" ... pourquoi ? Voler un portable, un lecteur MP3 ... Non pas du tout ! juste parce qu’ils sont différents : coupes de cheveux, vêtements, attitudes, ... parce qu’ils ont l’air plus riches, ... Paris est la capitale des sous !
Et là tout pourrait pour ces jeunes agressseurs justifier leur violence : colonisation, racisme anti-arabe, anti-noir, injustice sociale ...
Ce qui m’amène à penser que l’on a encore du travail si on veut faire émerger une conscience politique chez ces jeunes.


Commentaires  forum ferme

Logo de Alain Izzet
> Dans la presse du 12 au 18 mars 2005 ...
jeudi 31 mars 2005 à 21h40 - par  Alain Izzet

Le titre de la brève est un peu ambigu : les personnels détachés sont des personnels qui, dans le cadre d’accords spécifiques avec le ministère de tutelle, travaillent auprès d’organismes ou d’institutions extérieurs à l’Education nationale. Ils sont, dans ce cadre, rémunérés par l’organisme pour lequel ils travaillent, tout en bénéficiant de leurs avantages en matière d’évolution de carrière par exemple.
Or, l’article et le rapport auquel il est fait référence aborde la question des personnels seulement détachés de leur classe mais qui continuent d’être payés par l’Education nationale.
Ils ne sont donc pas en détachement, mais seulement déchargés de classe.

Logo de Jean-Claude ROLLAND
Rapport sur les personnels détachés
dimanche 27 mars 2005 à 16h49 - par  Jean-Claude ROLLAND

Lisez le rapport sur la gestion, par le ministère chargé de l’enseignement scolaire, des personnels détachés dans des fonctions autres que d’enseignement ou demeurant sans affectation

Le Sénat adopte
mardi 22 mars 2005 à 21h27

Loi fillion adoptée par le Sénat dans la nuit de samedi à dimanche ! Appel à l’action le 2 avril des syndicats enseignants, lycéens et parents d’élèves.