Débat : une proposition de séances

dimanche 27 août 2006
par  Jean-Claude ROLLAND
popularité : 2%

Coup de tête de Zidane : un débat argumenté ?

Eppée proposant dans une brève "Comment Zidane a marqué...les élèves ?" de noter les arguments utilisés par les élèves lors d’un débat argumenté sur ce sujet, il paraît utile de proposer ici quelques pistes.

Comment faire ? Une proposition de quelques séances et d’un dispositif pour avoir quelques pistes. Ce n’est pas une séquence organisée et planifiée mais quelques idées proposées donc surtout pas un modèle type de séances de débats argumentés.

"L’élève pourra exercer sa citoyenneté grâce au savoir, mais un savoir reconstruit par lui, dans une recherche à la fois personnelle et collective.

- Il doit mettre en évidence toute la différence entre arguments et préjugés... et doit donc reposer sur des fondements scientifiquement construits
- Il est une occasion d’apprendre à écouter et discuter les arguments de l’autre et à le reconnaître dans son identité"
voir (BO 5 aout 99 : programme du lycée)

Phase 1 : la préparation

Que penser du geste de Zidane et des sanctions qui ont suivies ? Qu’en disent les articles de presse, les textes ou les documents ?

- Mettre à la disposition des élèves quelques documents de base, attention au pluralisme des sources.
- Les élèves pouvant par ailleurs faire leurs propres recherches, se construire un petit dossier documentaire qui pourra servir à étayer leur argumentation.
- On pourra par exemple proposer des extraits issus des sites suivants.

Une recherche sur le net ou sur des extraits de presse écrite pourra également être proposée.

- Le travail de l’enseignant sera dans cette phase de permettre à chacun de se situer et de commencer une sélection d’argumentaires :

On pourra proposer d’abord individuellement puis à 2 ou 3 ce tableau aux élèves qui pourra à la fois servir à noter ce qui a été trouvé dans les différents articles et également ce qu’on pense et pourquoi.

Phase 2 : le débat

Il se déroule en 2 temps : la faute de Zidane, puis la sanction ... ce qui permettra d’alterner les rôles des élèves (observateur/participant).

On remarque ici que dans ce sujet de débat les positions pourront quelques fois paraître contradictoires : un élève pourra approuver le geste de Zidane mais aussi approuver les sanctions qu’il a subies.

Disposition proposée :

les rôles :

- les animateurs :

  • le président de séance : garant de la loi, il donne la parole en évitant les sélections. Il rappelle à l’ordre les istraits et les perturbateurs. Il est impartial. Le maître lui a délégue une partie de son pouvoir, c’est un rôle essentiel.
  • le reformulateur : il doit écouter tout le monde, retenir ce qui est dit puis restituer au groupe. Toutes les paroles sont importantes et prises en compte. Il généralise en résumant.
  • le synthétiseur : rôle complexe, il s’agit de synthétiser les résumés du reformulateur. Il pose des questions d’ordre plus générale afin de repérer les thèses élaborées par les élèves.

- les observateurs : ils prennent des notes sur ce que fait ou dit un participant, ils pourront donner des conseils. Ils peuvent rédiger une question écrite et la poser soit à un élève soit au groupe lorsque le président en aura pris connaissance. En fin de séance, ils rendent compte de leurs remarques à leur "observé".

- le maître : garant de la loi, il sait se faire oublier. Il doit apporter son soutien aux petits parleurs en les sollicitant, accompagner reformulateur et surtout le "synthétiseur". Il prend des notes et observe ses élèves.

Le magnétophone sera un outil précieux d’évaluation mais aussi d’aide lorsqu’il faudra dégager les thèses qui se sont opposées ou celles qui allaient dans le même sens.

On comprendra aisément qu’un tel dispositif, l’appropriation et la maîtrise des rôles par les élèves ne s’obtiendront pas dès les premières séances. Il s’agit là aussi d’un apprentissage sur la durée.

Phase 3 : la synthèse

L’idée est d’arriver à se contruire à partir des synthèses un tableau argumentaire organisant les points de vue émis. Puis d’en tirer éventuellement une maxime philosophique.

Les traces écrites sont importantes : celles de la préparation, celles des observateurs, celles des participants, celles du maître, du reformulateur, ...

On peut être amené à des recherches supplémentaires.

Quels enseignements en a-t-on tiré ? Qu’est-ce qui a changé pour chacun ?

Le dispositif devra lui aussi être critiqué et analysé avec les élèves.

Phase 4 : Evaluer

On pourra proposer aux observateurs des tableaux facilitant leurs observations concernant attitudes, comportement, savoir-faires des élèves.

Les observations du maître en cours de séance sont essentielles et il pourra ainsi se reporter aux tableaux des compétences attendues en fin cycle tirés des programmes.



Lire : L’éveil de la pensée réflexive à l’école primaire ; Michel Tozzi, Hachette éducation - CNDP, Paris 2001


Commentaires  forum ferme

Logo de Philippe Rocher
> Débat : une proposition de séances
mercredi 30 août 2006 à 22h20 - par  Philippe Rocher

Bravo J.C. et merci ! Quel dispositif !

Ce n’est pas évident de transposer les modalités du débat argumenté à l’élémentaire ou au collège. Il serait d’ailleurs intéressant de comparer tout ça au "débat réglé" de l’école.
Mais aussi de voir comment l’heure de "vie de classe " au collège pourrait être mise à profit pour ce genre de chose.

Enfin, je pense qu’en plus des séances de débat proprement dit il faut encourager les élèves et les classes à s’exprimer sur les sites des écoles, à y lancer le débat. Aux enseignants d’aider leurs élèves à mettre en ligne des textes argumentés, les résultats de leurs échanges.

Logo de alain l.
> Débat : une proposition de séances
lundi 28 août 2006 à 10h13 - par  alain l.

Merci Jean Claude pour ces propositions qui éclairent le passage si difficile de la théorie à la pratique ... et s’il n’était qu’un lien à retenir dans tous ceux que tu proposes ce serait pour moi celui-ci
http://fr.wikipedia.org
qui permettra à ceux qui en douteraient encore de mesurer les possibilités que permettent collaboration et la coopération ...

alain l.

Logo de alain l.
samedi 9 septembre 2006 à 10h02 - par  alain l.

euh... c’est encore moi... je viens d’avoir une réaction un peu vive que je regrette ... votre mise au point était sans doute utile mais je me suis senti comme qui dirait "agressé dans mon identité sur le web" ... j’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur ...

alain lagarde ( alain l.)

Logo de alain l.
samedi 9 septembre 2006 à 09h26 - par  alain l.

BON , désolé de créer une polémique stérile (me semble t-il) ... à titre personnel , moi qui suis un vieux de la vieille" du web ,je considère toujours l’emploi de majuscules sur le web comme une marque de colère ... et je n’y peux rien si les initiales de mon nom sont a et let que cela ne me met pas en colère !!!
Je signe donc mes contributions (alain l.) en employant des minuscules (sauf erreur de frappe) et je ne changerai rien à ce mode de fonctionnement ... ET PUIS TANT PIS S’IL Y A DES CONFUSIONS .

Jean Claude, merci de ta mise au point je regrette vraiment que tu doives perdre du temps pour des broutilles qui NE FONT ABSOLUMENT PAS AVANCER LE SMILBLICK et je pense que eppee.ouvaton vaut bien mieux que cela !!!
J’en viens au motif de mon message : ton article m’a donné envie de me "lancer" et vendredi nous avons commencé avec les jeunes de la classe un débat à propos du coup de tête de Zidane en partant de la vidéo sur le site ... nous nous sommes enregistrés et nous essayerons de faire sur le Réveil un article Lundi à ce propos ... ( je dis nous essayerons parceque le MP3 de l’enregistrement fait 2,6 Mo et en bas débit je ne sais pas si nous pourrons le charger sur over-blog ...)
C’était dans tous les cas une très belle expérience et les réponses des jeunes sont très émouvantes ... j’espère qu’elle pourront donner lieu à de nouveaux échanges via le web ...

amicalement

alain l.

Site web : le réveil
Logo de alain l.
mercredi 30 août 2006 à 22h38 - par  Jean-Claude ROLLAND

Pas de confusion possible !!!

- Alain l. qui participe régulièrement aux forums et rédacteurs de quelques brèves est le webmestre du reveil.info, enseignant de l’Unité d’Enseignement Professionnel et Social de l’ I.M.E l’EVEIL. Ses contributions sont toujours signées et un lien est souvent placé en direction de ce site qui nous a fait l’amitié de nous référencer et de reprendre quelques articles d’Eppée.

- Alain I, rédacteur, quand il le veut bien d’Eppée, est le webmestre de reussite-educative.net.
L’un est au quotidien auprès d’élèves, l’autre, ami du webmestre d’Eppée, a été Corep à Epinay et nous a lachement abandonné pour d’autres missions ... Espérons qu’il restera un rédacteur d’Eppée.

mardi 29 août 2006 à 12h34

Juste un petit mot à "Alain L." ... Pourriez-vous privilégier la majuscule pour votre nom afin d’éviter les confusions avec "Alain I" (de Izzet) qui intervient aussi parfois et... est connu de nombreux collègues spinassiens. Ce message est d’ailleurs volontairement public pour que les visiteurs fassent bien la distinction.

Cordialement

Alain Izzet