Origines, nationalités, religions, ...

Se connaître pour vivre ensemble
mercredi 17 décembre 2003
par  Jean-Claude ROLLAND
popularité : 2%

Des conflits peuvent apparaître entre les élèves à cause d’une méconnaissance de l’autre. Ce travail a été mené dans une classe de CM1/CM2 après quelques accrocs.

On demande aux élèves de noter de quelle origine, de quelle nationalité et de quelle religion ils se prévalent.
Tous les termes utilisés sont notés :
- haïtien,
- arabe,
- musulman,
- chrétien,
- catholique,
- athée,
- français,
- tunisien,
- marocain,
- juif,
- algérien,
- italien, portugais, espagnol...
Termes auxquels s’ajoutent noir, blanc, métis, ...

En groupe, des classifications sont faites. Des désaccords apparaissent, certains termes ne sont pas classés de la même façon par les enfants d’un même groupe.

Le bilan collectif fait également apparaître ces contradictions.
- Arabe n’est pas une nationalité, pourquoi ?
- Pourquoi dit-on que l’Algérie, le Maroc, ... sont des pays arabes si « Arabe » signifie venant d’Arabie ?
- Quelles différences y a-t-il entre chrétien et catholique ?
- Juif est-il une nationalité ou une religion ?

Il y a des noirs chrétiens et des noirs musulmans, pourquoi ?

Ces confrontations entre les différentes représentations des élèves font naître de véritables conflits.

Seront ensuite menés lors de différentes séances d’histoire des travaux de recherches en utilisant des atlas historiques et des documents sur le développement du Christianisme, l’apparition de l’Islam, les conquêtes arabes, les grandes découvertes, la colonisation, la christianisation de l’Afrique, ...