Organiser cahiers et classeurs des élèves

dimanche 28 août 2005
par  Jean-Claude ROLLAND
popularité : 4%

A chaque rentrée, on se pose régulièrement la même question lorsqu’on prend en charge une classe de cycle 3 : Cahiers ou classeurs , et comment organiser tout cela ?

Le tableau des horaires du cycle peut nous aider :

Voici ce que j’ai expérimenté un certain nombre d’années : à essayer et n’hésitez pas à faire ici vos propositions et vos remarques ...

- Un classeur :

  • Education scientifique
    • Mathématiques
    • Sciences et technologie
  • Education humaine et littéraire
    • Littérature
    • Observation réfléchie de la langue
    • Langue vivante
    • Histoire et géographie
  • Education artistique
    • Chants, dessins, ...

Les travaux des élèves en mathématiques et en littérature et ORL sont regroupés chaque quinzaine alternativement et proposés aux familles afin qu’elles puissent suivre les progrès des enfants.
Le classeur dans son ensemble parvient aux familles toutes les 6 ou 7 semaines, en général avant les vacances qui ponctuent l’année scolaire.

- Des cahiers

  • Education scientifique
    • Aide-mémoire de mathématiques
    • Carnet d’expériences et d’observations
  • Education humaine et littéraire
    • Aide-mémoire de Français - ORL
    • Carnets de lectures (littérature)
  • Correspondance
    • pour les liaisons avec les familles

Ces cahiers sont toujours à la disposition des élèves que ce soit en classe ou à la maison. Ils peuvent y réviser leçons et aide-mémoires, y noter observations scientifiques et expériences, y inscrire impressions et extraits de leurs lectures, ... Certains cahiers sont réutilisés et complétés tout au long du cycle.

S’y ajoutent

  • un cahier de travail individuel pour les travaux individuels (contrat de travail, fiches d’exercices, ...),
  • un cahier d’entraînement pour s’exercer, réviser certaines leçons, ...
  • une pochette à élastique permettant de transporter les travaux à faire viser par les parents, les contrôles, le B2i, les tableaux de compétences, et les differents plans de travail ...

Ces outils parfaitement identifiés par les élèves et les parents peuvent se révéler bien pratiques ... A tester ...

Qu’en pensez-vous ?


Commentaires  forum ferme

Logo de mariebouls
Organiser cahiers et classeurs des élèves
dimanche 27 juin 2010 à 08h47 - par  mariebouls

Bonjour !
Je vais avoir un CM2 à la rentrée 2010...
Je trouve l’utilisation des classeurs très pratique moi aussi.
Pour les aide-mémoire, par contre, j’avais envie d’utiliser des lutins, en me disant que les élèves les garderaient plus facilement pour le collège. Les cahiers s’abiment et ne donnent plus envie d’y retourner, ils finissent donc à la poubelle....! C’est dommage...

Fais-tu écrire les leçons "aide mémoire" par les élèves, ou leur donnes-tu des photocopies ?

Par contre, pour tout ce qui est exercices de maths et ORL, j’utiliserais bien un cahier 24/32, qui leur permettrait de faire les exercices écrits dedans, et de stocker sous le rabat du protège cahier, les fiches d’ex. photocopiées, pour qu’elles soient données aux parents à la fin de chaque période...

Qu’en pensez-vous ?? J’aurais besoin de conseils pour pouvoir donner la liste de fournitures aux élèves très rapidement.

Merci ! Marie

Logo de mariebouls
mercredi 30 juin 2010 à 15h23 - par  Jean-Claude ROLLAND

Bonjour,
En ce qui concerne les "aide-mémoire" j’avais coutume de construire la règle avec les élèves sur des affiches qui restaient ensuite dans la classe. J’ai essayé plusieurs fois de demander aux élèves d’apprendre sur des supports qu’ils avaient écrits, mais j’en suis revenu. Ils apprenaient mieux sur des supports clairs, saisis et mis en page sur ordinateur.
exemples
- en math’s
- en grammaire
Cordialement.

Logo de domi
> Organiser cahiers et classeurs des élèves
dimanche 11 septembre 2005 à 07h16 - par  domi

merci pour cette rubrique qui en effet pose question à chaque fois qu’il faut faire les commandes de matériel !!!
J’avais l’habitude de travailler aussi avec des classeurs pour l’éducation littéraire avec les cm2 et j’ai constaté que ds plusieurs collèges , les profs ne travaillent qu’avec des grands cahiers !!
Du coup , je me demande si’il faut continuer à leur faire manipuler des classeurs, car ce n’est pas toujours évident pour s’organiser !et ranger correctement:c’est souvent le "bazar" !
Si en plus , comme vous le suggérez , il faut enlever et remettre le travail ds les pochettes,j’ai un peu peur...!
cordialement !

Logo de Pilouflo
vendredi 2 avril 2010 à 14h34 - par  Pilouflo

Bonjour,
Je ne pense pas qu’il y ai de solution universelle, car chaque enseignant a ses méthodes, et tout particulièrement l’usage plus ou moins important des photocopies. Je suis stupéfait de voir des cahiers grands formats (24*36)utilisés quasi exclusivement pour coller des photocopies. Le bilan du gâchis, puis au collège l’impact sur le poids du cartable est hallucinant : un cahier de 96 pages 24*36 en 70 g utilisé pour coller 70 photocopies A4 = 12.6m² de papier dont 2,2m² utilisés, 2,2m² blanc au verso des copies, et le reste servant de support ou restant vierge en fin d’année,soit plus de 10m² par élève et par matière gâchés, représentant 10 * 70 g = 0.7 kg de papier blanc..
Ce calcul ramené à une classe standard avec un enseignant photoco-maniac donne 5 matières * 25 élèves * 0.7 kg = 87 kg de papier / an, comparé à l’usage d’un classeur avec photocopies recto/verso.
Le classeur en lui même est volumineux, mais comparable aux reliures et couvertures de 5 cahiers, et est qui plus est réutilisable.
Cet exemple est volontairement extrême, mais permet de se poser les bonnes questions. Un cahier 24*32 est généralement demandé pour cela : coller des copies, hors à lui seul il représente 1/3 de perte comparé à un cahier A4, dans lequel on peut coller occasionnellement des copies pliées en 2. Si l’usage des copies est plus qu’occasionnel, le classeur s’impose, ainsi que le recto/verso.(70 copies = 35 pages recto/verso = 2,2 kg...)

Logo de virginie
lundi 31 juillet 2006 à 14h23 - par  virginie

bonjour,
je viens de voir votre article sur le pour le le contre les classeurs et cahiers et je m ’interroge aussi.
Je trouve votre système de rangement dans les classeurs très interessant mais en attendant de ranger les travaux dans ces classeurs où sont "stockés" leurs travaux ? j’imagnie dans une pochette non ? si oui ne craint-on pas le bazarre ?

Merci pour votre réponse
Virginie enseignantre en classe de CE2

Logo de virginie
dimanche 11 septembre 2005 à 13h49 - par  Jean-Claude ROLLAND

On ne range dans les classeurs que lorsque le travail est fini et corrigé ; les classeurs ne se retrouvent dans les cartables que lorsque les parents doivent les voir.
Ces difficultés de classement existent avec les élèves, cependant, j’y vois plusieurs avantages :
- ils savent ce qu’ils font, dans quelle discipline s’inscrit telle ou telle séance
- les séquences sont complètes avant d’être classées
- ils progressent en terme d’autonomie, d’organisation
- c’est bien moins lourd à transporter pour eux comme pour le maître lorsqu’il doit corriger.
Cordialement.