Des groupes dans la classe
(3ème partie)

mercredi 3 novembre 2004
par  Jean-Claude ROLLAND
popularité : 2%

Observer et évaluer le travail de groupe

Quelles sont les compétences mises en jeu dans un travail de groupe ?
Quelques éléments de réponses à partir des compétences attendues en fin de cycle 3 extraites des programmes 2002 et d’autres extraites d’un document de l’OCCE.
Il est important de pouvoir observer les élèves travaillant en groupe dans la classe afin de pouvoir apporter régulation, accompagnement, différenciation ...

L’organisation du groupe :


Observons d’abord si le groupe a réfléchi à ses modalités de fonctionnement , si des rôles ont-ils été attribués (animateur, rapporteur, secrétaire, gardien du « ton », gardien du « temps » ...) ?
Compétences :
- exercer son rôle et ses responsabilités
- saisir rapidement l’enjeu de l’échange et en retenir les informations successives,
- commencer à se servir du dialogue pour organiser les productions du groupe,
- inclure tous les membres dans le groupe
- partager le matériel
Ensuite le groupe a-t-il analysé la tâche avant d’entrer dans l’activité ? Y a t’il eu un moment d’appropriation individuelle ?
Compétences :
- projeter son activité dans l’avenir en élaborant un projet,
- comparer des formulations différentes d’une même idée
- rappeler de manière claire et intelligible les expériences et les discours passés
- choisir entre plusieurs formulations celle qui est la plus adéquate,
- demander des éclaircissements aux autres

Les niveaux d’énergie du groupe


Le maître observera les différentes attitudes des membres (intérêt, retrait, ...) ?
Compétences :
- réfléchir avec les autres
- être responsable face à la tâche engagée
- participer de manière égale
Puis il s’attachera à la participation de chaque membre ? Comment peut-on expliquer le manque de participation ?
Compétences :
- exprimer ses idées de façons claires
- exprimer ses émotions et sentiments
- participer activement à la vie de la classe et de l’école en respectant les règles de vie

La direction du groupe

(leadership)
Peut-on ensuite identifier un leader ? Facilite-t-il les échanges ? Peut-on également identifier qui régule le groupe en recentrant les échanges et comment sont tenus les différents rôles ?
Compétences :
- être un leader bienveillant facilitant les échanges
- respecter le travail des autres
- accepter les différences
- encourager et féliciter l’autre
- aider et soutenir l’autre
- accepter des concessions

Le climat d’écoute et d’échange


On s’attachera également au climat du groupe. Les élèves s’écoutent-ils ?Certains tentent-ils d’imposer leur point de vue ?
Compétences :
- questionner les autres élèves à bon escient,
- s’insérer dans la conversation,
- respecter le point de vue de l’autre
- critiquer les idées et non la personne
- respecter les tours de parole
- utiliser un ton acceptable
- respecter ses camarades et accepter les différences,
- nuancer son opinion

La participation


Peut-on observer si la participation est équitable ?Y a t il des phénomènes d’exclusion ?<Y a t’il des échanges privilégiés ? (dialogues, apartés, ...). Peut-on identifier quel type de communication non verbale est utilisée par les élèves ?
Compétences :
- prendre en compte la parole de tous
- se servir de sa mémoire pour conserver le fil de la conversation et attendre son tour,
- reformuler l’intervention d’un autre élève
- formuler une interprétation et la confronter à celle d’autrui,
- commencer à prendre en compte les points de vue des autres membres du groupe,
- formuler une demande d’aide,

Les modes de décisions


L’observation se portera plus particulièrement sur les prises de décisions ?
Compétences :
- justifier ses idées et opinions
- mettre en relation divers points de vue
- construire à partir des idées des autres
- exposer ses propositions de réponse et expliciter les raisons qui ont conduit à celles-ci.
- synthétiser en dégageant l’essentiel
- reconnaître quand l’autre a raison
- établir un consensus
- commencer à rapporter devant la classe de manière à rendre ces productions compréhensibles.

D’autres observations ?


Chaque membre peut-il être rapporteur ?
S’agit-il d’entraide ou de travail d’équipe
...

Quelles dérives ?


JP Astolfi dans les Cahiers Pédagogiques de juin 1998 soulevait quelques dérives possibles selon les types de groupes :
- dérive productive dans les groupes de découverte
- dérive oppositionnelle dans les groupes de confrontation
- dérive destructrice dans les groupes d’évaluation mutuelle
- dérive bavarde dans les groupes d’assimilation
- dérive paresseuse ou fusionnelle dans les groupes d’entraînement mutuel
- dérive sélective dans les groupes de besoin

En guise de conclusion

Sans reprendre entièrement le contenu d’une séquence d’enseignement, reprenons à travers les différentes phases les modalités de travail de groupes possibles :

PhasesPropositions de modalités de travail
Appropriation Phase individuelle d’appropriation

Groupe de hasard pour de petites recherches

Groupe d’assimilation

Recherches Groupe de projet

Groupe de confrontation

Synthèse Groupe classe

Groupe porte-parole

Structuration, institutionnalisation Groupe classe
Entraînements Groupe de besoins

Groupe de hasard

Evaluation Groupe d’évaluation mutuelle

Individuellement

Transfert et réinvestissement. Individuel
Groupe de projet
Groupe d’entraînement mutuel

N’hésitez pas à nous faire part de vos expériences de travaux de groupe dans les diffférents forums.